Grand château blanc à la toiture grise, le donjon de Loches ou château de Loches est un édifice médiéval de type château fort. Il fut le lieu de vie de plusieurs hautes personnalités de Loches et de quelques souverains qui régnaient au Moyen-Age. Désormais, il est devenu l’une des merveilles de sa zone. C’est un joyau historique et un attrait touristique important pour la commune. Il est également un itinéraire à ne pas manquer si on organise une balade ou une randonnée sur ce territoire.

Situation géographique du château de Loches

Comme son nom l’indique, le château de Loches fait partie du village de Loches. Ce lieu est une des communes qui composent le territoire du département d’Indre et Loire, en région Centre Val de Loire. Cet endroit fait partie du centre-ouest du pays. Le château trône sur un éperon rocheux au cœur de la cité royale. Pour y accéder, on doit donc traverser la moitié du village. On doit emprunter des ruelles tortueuses qui sont jalonnées de merveilles architecturales. On passe par exemple devant la collégiale Saint Ours ainsi que le logis royal de la fin de l’époque médiévale. En fonction du point de départ, on peut prendre soit des autoroutes, soit des routes nationales, soit des routes départementales pour arriver jusqu’au bourg. Il est également possible d’opter pour un voyage en train ou en avion. Néanmoins, il faut noter que la descente ou bien l’atterrissage doivent se faire en dehors de Loches.

Les infos intéressantes à propos du château

L’histoire du château de Loches remonte au XIe siècle. Il fut la propriété de Foulques Nerra. Le site est pourvu d’un donjon, d’un logis royal et de la collégiale Saint Ours. Le tout est classé monument historique. Diverses personnalités célèbres y ont laissé leurs empreintes dont Henri II Plantagenêt qui fut l’instigateur des magnifiques remparts et des douves enveloppant la ville haute ou encore Richard Cœur de Lion. Entre le XVe siècle et l’année 1926, il est devenu prison. Des travaux de rénovation ont été faits sur le site qui a subi des dommages suite à des actes de vandalisme et de pillage. Désormais, on peut y faire soit une visite guidée soit une visite libre.